AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Charles Baudelaire

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Patte d'Ours
Quadrille des homards


Masculin Nombre de messages : 1052
Age : 36
Date d'inscription : 04/08/2008

MessageSujet: Charles Baudelaire   Mer 13 Aoû - 14:12

Charles Baudelaire (1821-1866) est pour beaucoup le plus grand de tous les poètes français. Il a définit les principes créateurs de la poésie moderne, du symbolisme au surréalisme. Durant sa longue quête insatisfaite de la Beauté, il se voit constamment partagé entre l'extase et l'horreur de la Vie.



Ses œuvres :

Poèmes:

1857 : Les Fleurs du Mal.
1860 : Les paradis artificiels.
1863 : Petits poèmes en prose.
1864 : Le Spleen de Paris.

Contes:
La Fanfarlo.

Pensées:

1864 : Mon coeur mis à nu.
1867 : Fusées.

Critiques:

1851 : Du vin et du haschisch, comparés comme moyens de multiplication de l'individualité.
1861 : R. Wagner et Tannhaüser.
1869 : Curiosités esthétiques.
1869 : L'Essence du rire dans les arts plastiques.
1869 : Delacroix.
1869 : L'Art romantique.

Traductions d'Edgar Poe

1856 : Histoires extraordinaires.
1857 : Nouvelles histoires extraordinaires.
1858 : Aventures d'A. Gordon Pym.
1863 : Eurêka.
1865 : Les histoires grotesques et sérieuses.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
marina
Reine des Thés


Féminin Nombre de messages : 530
Age : 33
Localisation : Quelque part, entre ailleurs et ici...
Date d'inscription : 05/02/2007

MessageSujet: Re: Charles Baudelaire   Mer 13 Aoû - 20:23

Un très grand poète...

Un de mes poèmes préférés:

L'invitation au voyage
Mon enfant, ma soeur,
Songe à la douceur
D'aller là-bas vivre ensemble !
Aimer à loisir,
Aimer et mourir
Au pays qui te ressemble !
Les soleils mouillés
De ces ciels brouillés
Pour mon esprit ont les charmes
Si mystérieux
De tes traîtres yeux,
Brillant à travers leurs larmes.

Là, tout n'est qu'ordre et beauté,
Luxe, calme et volupté.

Des meubles luisants,
Polis par les ans,
Décoreraient notre chambre ;
Les plus rares fleurs
Mêlant leurs odeurs
Aux vagues senteurs de l'ambre,
Les riches plafonds,
Les miroirs profonds,
La splendeur orientale,
Tout y parlerait
À l'âme en secret
Sa douce langue natale.

Là, tout n'est qu'ordre et beauté,
Luxe, calme et volupté.

Vois sur ces canaux
Dormir ces vaisseaux
Dont l'humeur est vagabonde ;
C'est pour assouvir
Ton moindre désir
Qu'ils viennent du bout du monde.
- Les soleils couchants
Revêtent les champs,
Les canaux, la ville entière,
D'hyacinthe et d'or ;
Le monde s'endort
Dans une chaude lumière.

Là, tout n'est qu'ordre et beauté,
Luxe, calme et volupté.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.carolinequine.com
Patte d'Ours
Quadrille des homards


Masculin Nombre de messages : 1052
Age : 36
Date d'inscription : 04/08/2008

MessageSujet: Re: Charles Baudelaire   Mer 13 Aoû - 23:41

Très bon choix marina ! Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lady Plum-Tea
Quadrille des homards


Féminin Nombre de messages : 2009
Date d'inscription : 10/03/2007

MessageSujet: Re: Charles Baudelaire   Mar 26 Aoû - 22:46

Baudelaire, bien sûr ! Magnifique, même s'il n'est pas mon poète favori, j'aime son univers...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Patte d'Ours
Quadrille des homards


Masculin Nombre de messages : 1052
Age : 36
Date d'inscription : 04/08/2008

MessageSujet: Re: Charles Baudelaire   Mar 26 Aoû - 23:05

Il est vrai qu'il s'agit d'un univers sombre et spécial, mais il est, et reste un des rares maîtres dans le domaine.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
LadyM
Admin


Féminin Nombre de messages : 1450
Age : 28
Localisation : dans les bras d'un gentleman austenien...
Emploi : étudiante
Loisirs : littérature, cinéma, musique, danse...
Date d'inscription : 28/01/2008

MessageSujet: Re: Charles Baudelaire   Dim 14 Déc - 11:56

Baudelaire et ses Fleurs du Mal : un délice ! Un univers particulier . Un poème qui m'a marqué et même fasciné c'est une Charogne.

Je vous mets la fin du poème que je trouve sublime et le lien si vous voulez le lire en entier.

http://www.feelingsurfer.net/garp/poesie/Baudelaire.Charogne.html

Et pourtant vous serez semblable à cette ordure,
A cette horrible infection,
Étoile de mes yeux, soleil de ma nature,
Vous, mon ange et ma passion !

Oui ! telle vous serez, ô reine des grâces,
Après les derniers sacrements,
Quand vous irez, sous l'herbe et les floraisons grasses.
Moisir parmi les ossements.

Alors, ô ma beauté ! dites à la vermine
Qui vous mangera de baisers,
Que j'ai gardé la forme et l'essence divine
De mes amours décomposés !


J'adore les derniers . Baudelaire a su trouver de la beauté dans ce qu'il y a de plus repoussant ou de plus mauvais d'où Les Fleurs du Mal.

_________________
Il faut savoir s'instruire dans la gaieté.
Le savoir triste est un savoir mort.
L'intelligence est joie.

Voltaire
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
val-marie
Quadrille des homards


Féminin Nombre de messages : 876
Date d'inscription : 06/10/2007

MessageSujet: Re: Charles Baudelaire   Sam 13 Déc - 18:11

Ah Baudelaire... Peut-être le poète que je préfère (en tout cas, en ce moment) !
"La Charogne" est une tuerie, si j'ose dire !!

Si je ne devais en garder qu'un, ce serait sûrement "A une passante".

La rue assourdissante autour de moi hurlait.
Longue, mince, en grand deuil, douleur majestueuse,
Une femme passa, d'une main fastueuse
Soulevant, balançant le feston et l'ourlet ;

Agile et noble, avec sa jambe de statue.
Moi, je buvais, crispé comme un extravagant,
Dans son oeil, ciel livide où germe l'ouragan,
La douceur qui fascine et le plaisir qui tue.

Un éclair... puis la nuit ! - Fugitive beauté
Dont le regard m'a fait soudainement renaître,
Ne te verrai-je plus que dans l'éternité ?

Ailleurs, bien loin d'ici ! trop tard ! jamais peut-être !
Car j'ignore où tu fuis, tu ne sais où je vais,
Ô toi que j'eusse aimée, ô toi qui le savais !


Surtout le derniers vers ! Juste parfait...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anne
Quadrille des homards


Nombre de messages : 1167
Age : 41
Localisation : les grandes plaines du nord...
Emploi : Gardienne du Savoir
Date d'inscription : 30/08/2008

MessageSujet: Re: Charles Baudelaire   Sam 13 Déc - 21:12

Je me souviens de Baudelaire. Le poème que Marina a copié, je l'ai appris au collège. Pas facile à l'époque de comprendre cet auteur. Et puis, j'ai eu la chance, en terminale, d'avoir une super prof pour l'option francais. Qui savait parfaitement expliquer (sans pour autant que son interprétation à elle soit la seule qu'elle accepte!) et j'ai alors acheté Les Fleurs du Mal. J'ai lu plusieurs des poèmes qui m'ont tous fascinés, à leur facon. Charogne entre autres. Véritablement inoubliables, ces derniers vers!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Charles Baudelaire   

Revenir en haut Aller en bas
 
Charles Baudelaire
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Journaux intimes (1887) de Charles Baudelaire
» Serge Gainsbourg & Charles Baudelaire - Le serpent qui danse
» Charles Baudelaire
» Charles BAUDELAIRE
» [Charles Baudelaire] Les Fleurs du mal

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pickwick Club :: LITTERATURE & XIXème SIECLE :: Le XIXème siècle :: Auteurs-
Sauter vers: