AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 La Princesse Blanche de Rainer Maria Rilke

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Pollyanna
Master of Plumfield


Féminin Nombre de messages : 2484
Date d'inscription : 18/01/2007

MessageSujet: La Princesse Blanche de Rainer Maria Rilke   Jeu 23 Oct - 19:35

Il s'agit de l'histoire du jeune princesse qui s'est toujours refusée à son époux. Lorsque celui-ci s'absente enfin, elle attend, en compagnie de sa sœur Monna Lara, la venue de l'homme qu'elle aime et qui fera d'elle une femme . Il ne se passe pas grand-chose en soi, c'est d'avantage une réflexion sur la vie, la mort et le rêve. On se retrouve plongé dans une réalité instable, un peu dérangeante où les frontières entre la vie, le rêve et la mort sont floues et mouvantes.

Deux extraits pour situer un peu le ton de la pièce:

La Princesse (à sa sœur):
Essaie d'imaginer que le rêve continue. Reste endormie tout au fond, qu'il soit notre rêve à toutes les deux. S'il t'arrive de rêver, tu sais aussi de quelle manière imprévisible un rêve nous emporte. Il se détourne, se cabre, il est pleins de dangers. Il court, il chasse, puis il s'arrête, et ne veut plus avancer; et il tremble comme les chevaux, lorsque, on ne sait d'où, s'avance encore une fois le même cheval, exactement, et sur sa selle, le même maître, blême et décomposé. N'est-ce pas que nos rêves sont ainsi, indomptables? Tu sais que tant de choses peuvent se produire dans un rêve. Ca peut tellement changer. Tu glisses dans le sommeil comme une fleur, sans un bruit, et tu t'éveille peut-être dans un cri…

La Princesse (à sa sœur):
Tu vois: c'est ainsi qu'il y a la mort dans la vie. Elles sont nouées l'une à l'autre comme les laines d'un tapis, et elles forment un dessin pour ceux qui passent. Il n'y a pas mort seulement quand quelqu'un meurt. La mort, c'est vivre sans savoir qu'on est vivant. La mort, c'est ne pas pouvoir mourir du tout. Beaucoup de choses sont la mort; et celles-là ne se laissent pas enterrer.
Chaque jour, il y a naissance et mort en nous; et nous n'y prenons pas garde, comme la nature, qui dure plus loin que l'une et que l'autre, sans compassion et sans tristesse.
La joie et la douleur ne sont que des colorations pour celui qui nous voit de l'extérieur.
C'est pourquoi il est d'une si grande importance pour nous de trouver celui qui, vraiment, regarde; celui qui voit, qui nous cerne par son regard, disant tout simplement: je vois ceci, cela, quand d'autres seulement devinent, ou disent des mensonges.




Il existe deux versions: L'une écrite en 1898 et l'autre en 1904.

(j'avais écrit ce message pour le forum de l'association Rosa tertia mais j'ai pensé qu'il pourrait intéresser quelques membres du forum. Wink J'ai hésité à le poster ici car Rilke est à cheval sur deux siècles.)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lady Plum-Tea
Quadrille des homards


Féminin Nombre de messages : 2009
Date d'inscription : 10/03/2007

MessageSujet: Re: La Princesse Blanche de Rainer Maria Rilke   Lun 2 Mar - 19:35

JosephineMarch a écrit:
Il ne se passe pas grand-chose en soi, c'est d'avantage une réflexion sur la vie, la mort et le rêve.
Hé bien voilà, j'ai envie de le lire. Laughing
C'est typiquement tout ce que j'aime, il faut que je déniche ce livre, que je ne connaissais même pas..
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pollyanna
Master of Plumfield


Féminin Nombre de messages : 2484
Date d'inscription : 18/01/2007

MessageSujet: Re: La Princesse Blanche de Rainer Maria Rilke   Jeu 26 Mar - 21:10

Je suis certaine qu'il te plairait. Je l'ai découvert par hasard chez un bouquiniste, il y a quelques années. Le titre et la couverture (une photo de Rilke) m'avaient beaucoup plu et voilà. Rilke est entré dans ma vie. Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Leodagan
Alice au pays des merveilles


Masculin Nombre de messages : 18
Localisation : Carmélide
Emploi : Chevalier de la Table Ronde
Loisirs : Escrime, Joute, Chasse
Date d'inscription : 27/09/2008

MessageSujet: Re: La Princesse Blanche de Rainer Maria Rilke   Mer 1 Avr - 0:44

Whaou ! Tu sais comment me faire plaisir, Jo. J'adore les romans psychologiques, et suite aux extraits que tu as mis j'ai envie de le lire. J'essaierai de me le procurer quand j'aurai fini Oliver Twist.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lady Plum-Tea
Quadrille des homards


Féminin Nombre de messages : 2009
Date d'inscription : 10/03/2007

MessageSujet: Re: La Princesse Blanche de Rainer Maria Rilke   Sam 4 Avr - 18:13

Je vais essayer de me le procurer très vite. Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La Princesse Blanche de Rainer Maria Rilke   

Revenir en haut Aller en bas
 
La Princesse Blanche de Rainer Maria Rilke
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» LES POÈMES DE RAINER MARIA RILKE
» Rainer Maria Rilke
» Rainer Maria Rilke
» Lettre à mon père
» Rainer Maria RILKE (Autriche)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pickwick Club :: LITTERATURE & XIXème SIECLE :: Le XIXème siècle :: Romans et styles littéraires-
Sauter vers: