AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Edgar Allan Poe

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Ichabod crane
Buvard insatiable
avatar

Masculin Nombre de messages : 345
Age : 37
Localisation : Sur la terre des Korrigans
Emploi : eleve aide-soignant
Loisirs : lecture,musique,internet,et un peu de sport!si si!
Date d'inscription : 21/04/2007

MessageSujet: Edgar Allan Poe   Dim 22 Avr - 15:14

1809-1849.
Grand alcoolique devant l'éternel,opiomane invétéré,journaliste bohéme,il épouse sa cousine de 14 ans et finiras tué lors d'une rixe dans un bar.
Voilà pour le personnage,assez sulfureux! Rolling Eyes

Il fut découvert et traduit par Charles baudelaire et eut longtemps plus de reconnaissance en France que dans son propre pays.

Je vous met ici une nouvelle,assez courte d'ailleurs,qui pose bien l'ambiance qui régne sur ses "histoires extraordinaires" qui selon baudelaire,"invite a la célébration sanglante de l'amour et de la mort".
On retrouve ici le théme du portrait de Dorian gray d'oscar Wilde

Le portrait ovale


[l'auteur,un riche aristocrate,vient d'acquérir un chateau.dont les murs sont tapissés de portrait.
L'un,situé seul dans la chambre principale,éveille son intéret]

"Le portrait était celui d'une jeune fille.
C'était une simple téte,avec des épaules,le tout dans ce style qu'on appelle,en langage technique,'style de vignette'.
Les bras,le sein et les cheveux rayonnants se fondaient insaisissablement dans l'ombre vague mais profonde qui servait a l'ensemble.
Le cadre était ovale,magnifiquement doré dans le gout moresque.
Comme oeuvre d'art,on ne pouvait rien trouver de plus admirable que la peinture elle-meme.

Mais il se peut bien que ce ne fut ni l'execution de l'oeuvre ni l'immortelle beauté de la physionomie qui m'impressionna si soudainement et si fortement.
Encore moins devais-je croire que mon imagination eut pris la tete pour celle d'une personne vivante.L'effet et le charme de peinture de l'expression vitale,adéquate a la vie elle-meme,me fit tressaillir puis m'épouvanta.

[le narrateur,troublé par l'étrange portrait découvre dans la bibliothéque du chateau,le volume contant le récit du portrait ovale]

""-C'était une jeune fille d'une trés rare beauté,qui n'était pas moins aimable que pleine de gaité.
Et maudite fut l'heure ou elle vit et aima puis épousa Le Peintre.
Lui,passionné,studieux,austére,ayant déja trouvé une épouse dans l'art.
Elle,rien que lumiére et sourire,ne haissant que l'Art son rival,ne redoutant que la palette et les brosses,tous ces instruments facheux qui la privaient de son adoré.

Ce fut une terrible chose pour cette dame que d'entendre le peintre parler du désir de peindre meme sa jeune épouse.
Humble et obéissante,elle s'assit avec douceur pendant de longues semaines dans la haute et sombre chambre de la tour,ou la pale lumiére filtait sur la toile seulement par le plafond.
Mais lui,Le peintre,acharné,passionné,étrange et pensif,qui mettait sa gloire et son talent dans son oeuvre,ne vit pas que cette lumiére et cette chambre déssechait littéralement son épouse.

Patiente,sans se plaindre,elle souriait toujours parce que Le peintre,SON peintre,prenait un plaisir vif et brulant dans sa tache.
Il travaillait nuit et jour pour la peindre,elle devenait de plus en plus languissante et plus faible.
Ceux qui eurent la chance de contempler l'esquisse ne pouvaient que parler de sa ressemblance,la preuve de la puissance du peintre et de de son amour pour celle qu'il peignait miraculeusement si bien.
Mais a la longue,comme la fin de la besogne approchait,plus personne n'eut le droit d'approcher de la tour nord.
Car Le Peintre était devenu fou par l'ardeur de son travail,et il détournait rarement ses yeux de la toile,meme pour regarder la figure de sa femme.
Et il ne voulait pas voir que les couleurs qu'il étalait sur sa toile étaient tirées des joues de celle qui était assise prés de lui.

Et quand bien des semaines furent passées,et qu'il ne restait que peu de choses a faire,rien qu'une toche sur la bouche et un glacis sur l'oeil,l'esprit de sa dame palpitaencore comme la flamme dans le bec d'une lampe.
Et a lors la touche fut donnée,et alors le glacis fut placé.
Pendant un moment le peintre se tint en extase devant le formidable travail accompli.

Mais une minute aprés,alors qu'il contemplait encore,il trembla,et il devint trés pale.
Il fut frappé d'effroi,et criant d'une voix éclatante:
-En vérité ce portrait,c'est la vie elle -meme!
Il se retourna alors vers sa bien aimée:
C'était un cadavre qui le contemplait,lui.
Elle était morte depuis des semaines.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lady Plum-Tea
Quadrille des homards
avatar

Féminin Nombre de messages : 2009
Date d'inscription : 10/03/2007

MessageSujet: Re: Edgar Allan Poe   Dim 22 Avr - 18:27

J'aime enormement Edgar Allan Poe!J'ai lu cette nouvelle assez jeune,et je suis toujours autant fascinée par sa façon d'instaurer des atmosphères aussi troublantes,à la manière d'un Henry James...je fais ce rapprochement pour des raisons personnelles,bien sûr.
Sa vie est tellement troublante que j'ai lu recemment que Sylvester Stallone avait dans l'idée de réaliser un biopic.Je sais que cela fait longtemps qu'il ballade cette idée...terrifiant,n'est-ce pas?
Je pense toujours à ce mot quand je parle de cet homme : Nevermore. Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
yseult
Invité



MessageSujet: Re: Edgar Allan Poe   Mar 24 Avr - 13:03

Ichabod (j'ai vraiment du mal a t'appelé comme ça G!), si tu aimes les nouvelles fantastiques je te conseille (à moins que tu ne les ai déjà lues) celles de Théophiles Gauthier (il y en quelques unes qui font références, au dessin, à la peinture, et même au théâtre ou encore à la danse : cf La Cafetière.) et de Guy de Maupassant (Le Horla, La Chevelure...)et bien d'autres encore!
Revenir en haut Aller en bas
Ichabod crane
Buvard insatiable
avatar

Masculin Nombre de messages : 345
Age : 37
Localisation : Sur la terre des Korrigans
Emploi : eleve aide-soignant
Loisirs : lecture,musique,internet,et un peu de sport!si si!
Date d'inscription : 21/04/2007

MessageSujet: Re: Edgar Allan Poe   Mar 24 Avr - 21:13

Oui,Que des auteurs que j'ai étudié(a savoir le roman de la momie et"le horla et autres contes)Mais je ne connais pas les nouvelles de T.gauthier.
C'est noté!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
yseult
Invité



MessageSujet: Re: Edgar Allan Poe   Mar 24 Avr - 21:19

Tu m'en diras des nouvelles!
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Edgar Allan Poe   Mar 24 Avr - 21:20

mmm Edgar Allan Poe... je suis très partagée, autant il y a des nouvelles qui m'ont plues (comme celle-ci) mais d'autres m'ont vraiment ennuyée par moments... je les ai certainement lues trop jeune ceci dit car quand je relis du Poe ça passe tout de suite... je ne pensais pas qu'il avait eu ce parcours, (enfin je savais pour sa cousine)
Revenir en haut Aller en bas
Ichabod crane
Buvard insatiable
avatar

Masculin Nombre de messages : 345
Age : 37
Localisation : Sur la terre des Korrigans
Emploi : eleve aide-soignant
Loisirs : lecture,musique,internet,et un peu de sport!si si!
Date d'inscription : 21/04/2007

MessageSujet: Re: Edgar Allan Poe   Dim 16 Sep - 21:02

"la morte amoureuse" c'est théophile gauthier!
je la connaissais cette histoire sans me rappeler que c'était de lui,Yseult!
a mais oui,elle est superbe!
(quoique y'a pas besoin d'étre morte pour mettre le feu aux ames pures!toutes les femmes sont des tentatrices! lol! )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Edgar Allan Poe   Mer 24 Oct - 0:25

J'aime beaucoup "le corbeau" d'Edgar Allan Poe. Branlon Lee y fait référence dans le film "the crow" avec cette citation : "Et soudain, j'ai entendu que l'on tapait, comme si quelques mains frappaient doucement. Frappait à la porte de ma chambre."
Revenir en haut Aller en bas
val-marie
Quadrille des homards
avatar

Féminin Nombre de messages : 877
Date d'inscription : 06/10/2007

MessageSujet: Re: Edgar Allan Poe   Sam 22 Déc - 19:45

Un de ses nouvelles qui me laisse perplexe, c'est Le Coeur révélateur. Il y a quelque chose qui me titille. Peut-être est-ce la façon dont elle commence, très directe... En même temps, elle m'attire et me déplaît.

Petite question : Est-ce que vous connaissez des livres, des biographies sur lui. Si oui, pourriez-vous m'en indiquer les titres, SVP ?

Merci

Valentine
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ichabod crane
Buvard insatiable
avatar

Masculin Nombre de messages : 345
Age : 37
Localisation : Sur la terre des Korrigans
Emploi : eleve aide-soignant
Loisirs : lecture,musique,internet,et un peu de sport!si si!
Date d'inscription : 21/04/2007

MessageSujet: Re: Edgar Allan Poe   Dim 23 Déc - 22:50

des livres sur lui?
je sais que Charles Baudelaire avait fait quelques travaux aussi sur le personnage sinon,j'ai trouvé çà:

Georges Walter, Enquête sur Edgar Allan Poe, Paris, Phébus, collection d'aujourd'hui, 1998
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
val-marie
Quadrille des homards
avatar

Féminin Nombre de messages : 877
Date d'inscription : 06/10/2007

MessageSujet: Re: Edgar Allan Poe   Lun 24 Déc - 10:30

Merci !!! Je note le titre !

J'en ai besoin pour un travail en classe !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ichabod crane
Buvard insatiable
avatar

Masculin Nombre de messages : 345
Age : 37
Localisation : Sur la terre des Korrigans
Emploi : eleve aide-soignant
Loisirs : lecture,musique,internet,et un peu de sport!si si!
Date d'inscription : 21/04/2007

MessageSujet: Re: Edgar Allan Poe   Lun 24 Déc - 11:33

L'article sur Poe sur Wikipedia est égalment trés sérieux et complet,n'hésites pas a y faire un petit détour.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lady Plum-Tea
Quadrille des homards
avatar

Féminin Nombre de messages : 2009
Date d'inscription : 10/03/2007

MessageSujet: Re: Edgar Allan Poe   Sam 29 Déc - 17:19

Ichabod crane a écrit:
Georges Walter, Enquête sur Edgar Allan Poe, Paris, Phébus, collection d'aujourd'hui, 1998
Je note ceci très précieusement. Les éditions Phébus sont une mine d'or !

Sinon, en déviant sur le cinéma, j'ai peut-être déjà parler du fait que Sylvester Stallone, grand fan de Poe, voulait réaliser un biopic sur le Monsieur, mais il a eu tellement d'ennuis et de soucis que cela fait plus de dix ans que c'est reporté.
Aux dernières nouvelles, c'est bien parti pour enfin se concrétiser, avec Viggo Mortensen dans le rôle. Alors bien sûr, c'est un excellent acteur, mais je ne le vois pas vraiment dans les vêtements de Poe (je pense que je ne serai pas la seule ici à le penser). Robert Downey Jr., qui était le premier choix de Stallone il y a quelques années, aurait été formidable (outre que je l'aime enormement, c'est un immense acteur).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Patte d'Ours
Quadrille des homards
avatar

Masculin Nombre de messages : 1053
Age : 37
Date d'inscription : 04/08/2008

MessageSujet: Re: Edgar Allan Poe   Mer 13 Aoû - 14:17

Les écrits de Poe sont exceptionnels.
Sombre et mystérieux personnage tout comme Baudelaire.

J'en profite pour mettre une photo du grand personnage:

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
marina
Reine des Thés
avatar

Féminin Nombre de messages : 530
Age : 33
Localisation : Quelque part, entre ailleurs et ici...
Date d'inscription : 05/02/2007

MessageSujet: Re: Edgar Allan Poe   Mer 13 Aoû - 20:08

Tiens j'ai beau avoir lu toutes ses nouvelles, je n'étais pas encore venue sur ce topic !
Je n'avais jamais vu son portrait, merci Patte d'Ours !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.carolinequine.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Edgar Allan Poe   

Revenir en haut Aller en bas
 
Edgar Allan Poe
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Edgar Allan Poe
» Edgar Allan Poe "Le corbeau"
» Poe Edgar Allan - Les contes macabres
» Edgar Allan Poe, [i]Le portrait ovale[/i]
» HISTOIRES EXTRAORDINAIRES d'Edgar Allan Poe

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pickwick Club :: LITTERATURE & XIXème SIECLE :: Le XIXème siècle :: Auteurs-
Sauter vers: