AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Nana

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
val-marie
Quadrille des homards
avatar

Féminin Nombre de messages : 876
Date d'inscription : 06/10/2007

MessageSujet: Nana   Ven 15 Jan - 19:24

Je ne parlerai pas directement du roman, en en donnant un résumé ou quoi que ce soit d'autre (peut-être d'autres s'en chargeront...), mais poserai une question, peut-être bête. Mais je la pose quand même !

Est-ce que le terme "nana" très couramment utilisé et familier, est apparu suite à l'oeuvre de Zola, ou non ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anne
Quadrille des homards
avatar

Nombre de messages : 1167
Age : 41
Localisation : les grandes plaines du nord...
Emploi : Gardienne du Savoir
Date d'inscription : 30/08/2008

MessageSujet: Re: Nana   Ven 15 Jan - 20:23

C'est une excellente question. Personnellement, je ne pense pas qu'il y a un rapport, mais je vais essayer de trouver quelque chose...
study study study
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Algernon
Quadrille des homards
avatar

Masculin Nombre de messages : 1435
Age : 31
Localisation : Grenoble
Emploi : étudiant
Loisirs : lire, écrire et raconter
Date d'inscription : 04/06/2007

MessageSujet: Re: Nana   Sam 16 Jan - 23:15

Hey !

Je crois bien que c'est suite à la popularité de ce livre de Zola que nana est rentré dans la langue française.

Mais je n'ai aucune référence sous la main.
Il faut chercher ! Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.aliceaupaysdunet.org
Anne
Quadrille des homards
avatar

Nombre de messages : 1167
Age : 41
Localisation : les grandes plaines du nord...
Emploi : Gardienne du Savoir
Date d'inscription : 30/08/2008

MessageSujet: Re: Nana   Dim 17 Jan - 11:43

D'après cet article de Wikipédia, ce serait effectivement le cas.
http://fr.wikipedia.org/wiki/Nana_(pr%C3%A9nom)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Patte d'Ours
Quadrille des homards
avatar

Masculin Nombre de messages : 1052
Age : 37
Date d'inscription : 04/08/2008

MessageSujet: Re: Nana   Dim 17 Jan - 11:54

J'ai trouvé ça également : Dans le roman de Zola, Nana s'appelle en réalité Anna Coupeau. Même si ce n'est pas une certitude, le prénom de l'héroïne de Zola semble à l'origine du terme d'argot nana (première mention en 1949), qui a d'abord désigné une prostituée, puis une maîtresse, une concubine, et aujourd'hui une jeune fille ou une femme.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
val-marie
Quadrille des homards
avatar

Féminin Nombre de messages : 876
Date d'inscription : 06/10/2007

MessageSujet: Re: Nana   Dim 17 Jan - 16:30

Oh, vraiment très interessantes toutes vos informations !
Merci beaucoup !!

Donc théoriquement, ça viendrait de là !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anne
Quadrille des homards
avatar

Nombre de messages : 1167
Age : 41
Localisation : les grandes plaines du nord...
Emploi : Gardienne du Savoir
Date d'inscription : 30/08/2008

MessageSujet: Re: Nana   Dim 17 Jan - 19:27

val-marie a écrit:
Donc théoriquement, ça viendrait de là !
Eh oui... comme quoi, on en apprend tous les jours
lol!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Algernon
Quadrille des homards
avatar

Masculin Nombre de messages : 1435
Age : 31
Localisation : Grenoble
Emploi : étudiant
Loisirs : lire, écrire et raconter
Date d'inscription : 04/06/2007

MessageSujet: Re: Nana   Lun 18 Jan - 12:37

Finalement c'est le cas pour de grandes oeuvres littéraires.
Elles deviennent tellement célèbres que des parties du livre sont utilisés dans la langue courante.

Exemple, espèce d'Harpagon ! En référence à l'Avare de Molière. Bon ok, c'est moins utilisé que nana, mais je suis sûre qu'on peut en trouver d'autres.

En moins politiquement correct, une lolita vient du livre de Nabokov Lolita par exemple.

J'avais lu un grand article sur les mots venant d'oeuvres littéraires. Si je le retrouve je vous met d'autres exemples frappants Wink

C'est d'ailleurs de là que je tiens l'exemple de nana après remémoration de souvenir Wink.

Tschüss !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.aliceaupaysdunet.org
val-marie
Quadrille des homards
avatar

Féminin Nombre de messages : 876
Date d'inscription : 06/10/2007

MessageSujet: Re: Nana   Mar 26 Jan - 19:43

Oui, Harpagon, j'y pensais aussi ! Wink

Si jamais tu retrouves la liste, je suis preneuse...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Algernon
Quadrille des homards
avatar

Masculin Nombre de messages : 1435
Age : 31
Localisation : Grenoble
Emploi : étudiant
Loisirs : lire, écrire et raconter
Date d'inscription : 04/06/2007

MessageSujet: Re: Nana   Mer 27 Jan - 12:48

val-marie a écrit:
Oui, Harpagon, j'y pensais aussi ! Wink

Si jamais tu retrouves la liste, je suis preneuse...

J'essaie d'y penser ce week-end.

J'ai trouvé un autre exemple.

Dans les mystères de Paris d'Eugène Sue, une concierge bavarde et son mari qui n'a rien à lui envier s'appellent M. et Mme Pipelet. Ca a donné pipelette !

Tschüss !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.aliceaupaysdunet.org
Algernon
Quadrille des homards
avatar

Masculin Nombre de messages : 1435
Age : 31
Localisation : Grenoble
Emploi : étudiant
Loisirs : lire, écrire et raconter
Date d'inscription : 04/06/2007

MessageSujet: Re: Nana   Sam 20 Fév - 16:46

Me voici de retour avec mon fameux article.

En fait, c'est une fiche tiré d'une collection des éditions Atlas sur les difficultés du français.

Je vais commencer par une défition celle de l'antonomase Wink

C'est une figure de style qui utilise un nom propre pour un nom commun ( ex : quel Harpagon, quel don Juan, quel Matamore,...)
Les caractéristiques du personnage utilisés se rapporte à la personne ainsi qualifié. Si mon voisin est un harpagon, il est bien sûr avare comme le personnage de Molière.

L'antonomase peut aussi utiliser un nom commun pour désigner un individu. ( ex: Le troyen pour Enée,...) Ca reste je pense assez moins courant Wink )

[EDIT : Il y a aussi un troisième sens, qui est la transformation d'un nom propre en nom commun. Cette transformation devient tellement naturelle que l'on oublie parfois que l'origine de certains nom communs sont des nom propres. C'est ce que j'appelle plus en avant des antonomases cachées, comme nana par exemple ! Wink ]

Pour reprendre le premier sens de l'antonomase utilisant des noms propres, elle reste assez facilement identifiable pour peu que l'on ait un peu de culture littéraire.

Mais certaines sont cachées, car on a oublié qu'elle venait d'un personnage fictif ou réel d'ailleurs.

Exemple de la Nana de Zola ou ecnore de la pipelette d'Eugène Sue.

En autre exemples, j'ai celui du gogo ! Wink Cela vient d'un monsieur Gogo, particulièrement crédule qui fut un des personnages d'un mélodrame du XIXème siècle de Frédérick Lemaître intitulé Robert Macaire. Cette pièce a l'air complètement oublié de nos jours. Peut être que quelqu'un la connaît ?

Sinon, il reste le sosie ! Dans une pièce du poète latin Plaute Amphityon, Mercure prend la forme du valet d'Amphityon justement prénommé Sosie !
Ma fiche dit encore que le thème a été repris au XVIIème siècle par Jean de Rotrou dans Les deux Sosies, puis popularisé par Molière, avant de devenir un nom commun.

Un figaro désigne un coiffeur ( surnom donné aux perruquiers en Espagne et en Italie), mais aussi un valet rusé depuis que Beaumarchais a utilisé ce eprsonnage dans Le Barbier de Séville entre autres.

Le journal Le Figaro lui doit son nom. En effet le journal créé en 1826 ( c'est d'ailleurs le plus vieux journal français encore publié ) met en exergue sa réplique : « Sans la liberté de blâmer, il n'est point d'éloge flatteur. » ( cf. wikipedia pour cet aparté Wink )

Pour finir, je vais parler du pantalon ! Wink C'est aussi une antonomase, et le nom vient d'un personnage fictif !

Ma fiche dit que le premier pantalon est apparu dans la commedia dell'arte, porté par un vieillard du nom de Pantalon, Pantalone en italien, en référence au saint-patron de Venise, Pantaleone, et à la cupidité légendaire des marchands de la ville.
La culotte rouge d'une seule pièce renforçait le ridicule de ce viel avare puisque les hommes portaient alors les hauts-de-chausses jusqu'aux genoux et des bas.
La culotte rouge longue de Pantalon fut donc un effet comique, avant de devenir une mode.
On s'est donc "vêtu en Pantalon" avant de donner son nom à son habit.

Voilà, j'espère que cet article enfin partagé vous plaira ! Wink

Ma liste n'est bien sûr pas exhaustive, peut être avez-vous des idées ?
En tous cas, les antonomases cachées restent assez rares et difficiles à trouver car justement cachées Wink

Tschüss !


Dernière édition par Algernon le Jeu 25 Fév - 10:12, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.aliceaupaysdunet.org
Anne
Quadrille des homards
avatar

Nombre de messages : 1167
Age : 41
Localisation : les grandes plaines du nord...
Emploi : Gardienne du Savoir
Date d'inscription : 30/08/2008

MessageSujet: Re: Nana   Lun 22 Fév - 8:42

Très intéressant comme article. Pour Sosie, je savais, mais pas pour gogo! Very Happy
Algernon a écrit:
Pour reprendre le premier sens de l'antonomase utilisant des noms propres, elle reste assez facilement identifiable pour peu que l'on ait un peu de culture littéraire.
Mais certaines sont cachées, car on a oublié qu'elle venait d'un personnage fictif ou réel d'ailleurs.

Ma liste n'est bien sûr pas exhaustive, peut être avez-vous des idées ?
En tous cas, les antonomases cachées restent assez rares et difficiles à trouver car justement cachées Wink
Eh bien, le préfet Poubelle qui donne son nom à notre corbeille à papier ou encore le Dr. Guillotin qui donna son nom à la fameuse guillotine...
Il y en a sûrement pleins d'autres qui ne me viennent pas à l'esprit à l'instant...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Algernon
Quadrille des homards
avatar

Masculin Nombre de messages : 1435
Age : 31
Localisation : Grenoble
Emploi : étudiant
Loisirs : lire, écrire et raconter
Date d'inscription : 04/06/2007

MessageSujet: Re: Nana   Mer 24 Fév - 21:40

Anne a écrit:
Très intéressant comme article. Pour Sosie, je savais, mais pas pour gogo! Very Happy
Algernon a écrit:
Pour reprendre le premier sens de l'antonomase utilisant des noms propres, elle reste assez facilement identifiable pour peu que l'on ait un peu de culture littéraire.
Mais certaines sont cachées, car on a oublié qu'elle venait d'un personnage fictif ou réel d'ailleurs.

Ma liste n'est bien sûr pas exhaustive, peut être avez-vous des idées ?
En tous cas, les antonomases cachées restent assez rares et difficiles à trouver car justement cachées Wink
Eh bien, le préfet Poubelle qui donne son nom à notre corbeille à papier ou encore le Dr. Guillotin qui donna son nom à la fameuse guillotine...
Il y en a sûrement pleins d'autres qui ne me viennent pas à l'esprit à l'instant...

He oui, Poubelle et Guillotin ! Wink
Mais ce ne sont pas des antonomases. C'est le même cas de figure que pour l'exemple de pantalon.
Comment pourrais s'appeler le fait de donner des noms de gens à des objets Wink

(Algy qui ferait mieux de bosser ses concours, plutôt que de chipoter Wink )

[EDIT : pantalon, poubelle et guillotine sont bien des antonomases, en effet, il y a un troisième sens à antonomase purement lexicale qui est la transformation d'un nom propre en noms communs. Ce sont donc mes fameuses antonomases cachées Wink Les noms propres deviennent tellement attachés à des objets ou des gens qu'on en oublie que c'est un nom propre à la base Wink ]

Autres exemples de ces antonomases cachées :

Exemple du mot silhouette qui vient d'Etienne de Silhouette (1709-1767). Il était contrôleur général des fiances en mars 1759 et voulut mettre en oeuvre de grandes réformes. Il échoua complètement et laissa un souvenir d'actions mal-conduites et incomplètes.
Au XVIIIème siècle, ce serait pour le ridiculiser qu'on qualifia "à la silhouette", un croquis aui présentait un aspect mesquin ou inachevé. (source wikitionnaire.)

Exemple du mot macadam qui vient de John Loudon McAdam qui a inventé le processus de macadamisation, le fait de recouvrir la route de macadam, technique de recouvrement des rues par du sable entre autres.

Il ne faut pas oublié les spécialités culinaires aussi ! Wink

La mayonnaise serait soit dérivé de la ville de Mahon ou encore de la ville de Bayonne après une érreur d'impression, ou encore cette sauce fut faite en l'honneur de duc de Mayenne. Dans tous les cas, ça vient d'un nom propre.

La sauce béchamel vient du maître d'hôtel de Louis XIV, Louis Béchameilde Nointel à qui ont attribué sa création, même si celà est remis en question.

La crème chantilly est nommé en l'honneur du château de Chantilly par son inventeur le maître d'hôtel François Vatel au XVIIIème siècle.

Et pour finir le sandwich, qui tient son nom de John Montagu, 4ème comte de Sandwich. La légende dit qu'il aimait beaucoup les jeux et que un jour un de ses erviteur lui apporta une tranche de viande de boeuf entre deux morceau de pain. Il en devint adepte car ces futurs sandwichs lui permettaient de rester à la table de jeu et de en pas se salir les mains.

Il y en a sûrement plein d'autres, comme dans la mode avec des mots comme le cardigan, ou le catogan dérivant de noms d'aristocrates anglais apparemment férus de mode Wink

Le premier fut un gilet inventé au début du XIXème siècle par James Thomas Brudenell, comte de Cardigan. la légende dit que ce militaire à l'étroit dans son pull-ouver règlementaire aurait fendu ce dernier du col à la taille d'un coup de sabre, inventant donc l'habit auquel il laissera son nom.

Le catogan est dérivé du nom du général et comte anglais Cadhogan qui a popularisé cette coiffure au XVIIIème siècle.

Le noeud de cravate-double dit Windsor vient bien d'un membre de la famille royale d'Angleterre qui mit ce noeud à la mode, j'ai nommé le fameux roi Edouard VIII qui abdiqua en 1936 pour épouser une femme divorcée ( inconcevable dans les années 30) et fut connu ensuite sous le nom de duc de Windsor.

Allez, voilà, j'arrête j'ai plus d'idées ! Wink


Dernière édition par Algernon le Jeu 25 Fév - 10:51, édité 7 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.aliceaupaysdunet.org
Anne
Quadrille des homards
avatar

Nombre de messages : 1167
Age : 41
Localisation : les grandes plaines du nord...
Emploi : Gardienne du Savoir
Date d'inscription : 30/08/2008

MessageSujet: Re: Nana   Jeu 25 Fév - 10:21

Le même procédé existe pour des marques de produits: qui parle aujourd'hui encore de mouchoirs en papier? Moi, je dis kleenex...
Wikipédia a écrit:
Kleenex est une marque déposée par Kimberly-Clark Corporation, fabricant entre autres de mouchoirs en papiers, et qui est rentrée par usage dans le langage courant pour désigner un mouchoir jetable en papier.
Le côté pratique et hygiénique des mouchoirs jetables a complètement détrôné les mouchoirs en tissu, qui, il faut bien le reconnaître étaient de véritables nids à microbes.
Il y a encore quelques années, les mouchoirs jetables n’étaient pas référencés dans le commerce de détail. Puis le côté pratique et hygiénique des mouchoirs jetables a inversé la tendance, de nos jours on ne trouve pratiquement plus de mouchoirs en tissu, remplacés par les mouchoirs jetables.
C’est après la première guerre mondiale que l’entreprise Kimberly Clark, basée dans le Wisconsin aux Etats-Unis, crée des mouchoirs en cellulose, une matière utilisée au départ pour les pansements. La production de mouchoirs jetables est lancée, les premiers mouchoirs en papier sont commercialisés en 1924 par la société américaine sous le nom de Kleenex, qui veut dire « Clean up », nettoyer en anglais. La boite de mouchoirs Kleenex est lancée sur le marché en 1928 et s’impose rapidement sur le territoire américain. Arrivent ensuite différentes variations comme les mouchoirs de couleurs différentes. En 1930, les paquets de mouchoirs à emporter dans ses déplacements sont à leur tour en vente. Après la seconde guerre mondiale, Kleenex se lance à l’assaut d’autres marchés en Europe et sur les autres continents. Parallèlement, la marque commercialise également et c’est une innovation, les couches culottes jetables. En France, c’est en 1960 que débarquent les premiers mouchoirs Kleenex. Pour conquérir le jeune public, la marque imprime les héros de l’époque sur ses mouchoirs, le résultat est immédiat, les ventes décollent. A l’heure actuelle, il se vend environ 20 milliards de mouchoirs Kleenex par an en France. Aux Etats-Unis, ce sont 300 milliards de mouchoirs par an. En 1999, nouvelle innovation pour la marque Kleenex qui lance le « Balsam », un mouchoir spécial « rhume et allergies ». Ce mouchoir aide à calmer les irritations dues à l’utilisation intensive des mouchoirs. Enfin Kleenex lance à la même époque le Kleenex menthol qui permet de dégager les voies respiratoires.

La marque est attaquée depuis quelques années par les associations de protection de l’environnement qui dénoncent les abattages intensifs d’arbres utilisés pour la fabrication des mouchoirs. Pour répondre à ces attaques, Kleenex utilise de plus en plus le papier recyclé pour fabriquer ses mouchoirs jetables, et encourage ses utilisateurs à ne pas jeter les mouchoirs usagés dans la nature.
ou sopalin en parlant de l'essui-tout...
Citation :
En France, il est communément nommé Sopalin. Cette marque utilisée comme nom a été déposée le 28 février 1948 à l'INPI par la Société du Papier-Linge qui a composé le nom de sa marque avec les premières syllabes de son nom. L'expression papier absorbant est régulièrement employée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Algernon
Quadrille des homards
avatar

Masculin Nombre de messages : 1435
Age : 31
Localisation : Grenoble
Emploi : étudiant
Loisirs : lire, écrire et raconter
Date d'inscription : 04/06/2007

MessageSujet: Re: Nana   Jeu 25 Fév - 10:38

Oui, c'est vrai, certains noms de marque remplacent parfois les noms communs. Effectivement un nom de marque fonctionne aussi comme un nom propre.

Quand on parle d'un malabar pour un chewing-gum, finalement on a le même phénomène.

Finalement les noms de lieux sont aussi utilisés. Quand on aprle d'un roquefort ou d'un bordeaux, on est encore dans l'antonomase car ce fromage et ce vin tiennent leurs noms d'une localité.

On est envahi par les antonomases en fait !!! Razz
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.aliceaupaysdunet.org
val-marie
Quadrille des homards
avatar

Féminin Nombre de messages : 876
Date d'inscription : 06/10/2007

MessageSujet: Re: Nana   Jeu 25 Fév - 18:24

Wouah !! Je vais avoir de la lecture !! Par manque de temps, j'ai uniquement survolé toutes ce informations, qui ont l'air très inntéressantes !!

On pourrait également rajouter Renart, qui a donné renard au lieu de goupil !

Concernant les noms de marque, je rajouterai "cotont-tige" qui est une maque !

Et les noms de vins ou de fromages, peuvent aussi être considérés comme une métonymie non ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Algernon
Quadrille des homards
avatar

Masculin Nombre de messages : 1435
Age : 31
Localisation : Grenoble
Emploi : étudiant
Loisirs : lire, écrire et raconter
Date d'inscription : 04/06/2007

MessageSujet: Re: Nana   Dim 28 Fév - 11:52

Salut et merci Val-Marie pour ces infos en plus !

Effectivement certaines antonomases sont en même temps d'autres figures de style.

Il y a les métonymies comme tu as bien remarqué.

Il y a aussi les synecdoques qui ressemblent aussi un peu aux métonymies.

En fait, c'est plus ou moins la même chose, le procédé étant de parler d'un concept en utilisant une partie de l'objet, ou un terme relié à ce concept de manière logique ( l'effet par la cause, le contenant pour le contenu.)
ex. il s'est fait refroidir ( tuer). On a l'effet de se faire tuer.
On a plutôt affaire à une synecdoque comme vous allez voir.

Mais si la métonymie a des références moins précises voire fantastiques, la synecdoque reste plus réaliste.

Ex: Un bordeaux est normalement un vin qui vient de bordeaux, ce n'est pas forcément le cas, mais ça reste un bordeaux. Ce manque de précision, est moins précis donc on a une métonymie.

Si j'achète un vison, ce sera cette fois une synecdoque, car mon vison sera toujorus fait quoiqu'il arrive d'un vison.

Sinon, on peut encore avoir des métaphores.

Cette homme est un Einstein, sous-entendu, cette homme est aussi intelligent qu'Einstein.

cf. allez voir l'article de wikipedia sur les antonomases, je l'ai trouvé très intéressant.

http://fr.wikipedia.org/wiki/Antonomase
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.aliceaupaysdunet.org
LadyM
Admin
avatar

Féminin Nombre de messages : 1450
Age : 29
Localisation : dans les bras d'un gentleman austenien...
Emploi : étudiante
Loisirs : littérature, cinéma, musique, danse...
Date d'inscription : 28/01/2008

MessageSujet: Re: Nana   Mer 3 Mar - 10:46

Oulalala ça devient très technique par ici lol!

_________________
Il faut savoir s'instruire dans la gaieté.
Le savoir triste est un savoir mort.
L'intelligence est joie.

Voltaire
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Nana   

Revenir en haut Aller en bas
 
Nana
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Test] Quel personnage de Nana es-tu ?
» Ma Stanwell Nana Ivarsson no 1
» Nana
» Une nana avec des ailes et puis des longs cheveux ^^
» Nana

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pickwick Club :: LITTERATURE & XIXème SIECLE :: Le XIXème siècle :: Romans et styles littéraires-
Sauter vers: