AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Une vieille maitresse de Catherine Breillat.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Lady Plum-Tea
Quadrille des homards
avatar

Féminin Nombre de messages : 2009
Date d'inscription : 10/03/2007

MessageSujet: Une vieille maitresse de Catherine Breillat.   Ven 18 Mai - 15:37

Je suppose que vous connaissez ce roman de Barbey d'Aurevilly (l'un de mes preferés de cet auteur) qu'est Une vieille maitresse,qui date de 1851.
Le film,adapté par Catherine Breillat (réalisatrice assez sulfureuse mais passionante,qui s'est semble-t-il assagi en montrant pour la première fois son côté romantique) présente le film à Cannes le 25 mai,il sortira sur les écrans le 30.

Pour ceux qui ne connaissent pas l'histoire,voici un rapide résumé : on y suit Ryno de Marigny,dont le mariage avec la belle et virginale Hermengarde va bientôt être celebré.S'il aime la jeune femme,notre homme est toujours lié,depuis environ 10 ans,dans une relation passionée avec la Vellini,femme sans attaches,que les gens considèrent d'une laideur sans nom et vieille,car déjà âgée de 36 ans.Un des plus beaux personnages dans la litterature,jusque dans ses défauts parceque libre,sensuelle,possessive,exclusive,brûlante et intemporelle,finalement un peu sorcière.
On retrouve dans ce rôle Asia Argento,Fu'ad Aït Aattou dans celui du libertin Ryno,Roxane Mesquida (une habituée de la réalisatrice) pour Hermengarde,et aussi Amira Casar,Claude Sarraute,Michael Lonsdale et Yolande Moreau.
Voici la très belle bande annonce (les images sont superbes,je cite les propos de Catherine Breillat quant à l'aspect pictural de son oeuvre : "Le cinéma n’est pas le réalisme. La vérité est dans les tableaux alors que les peintres ne s’embarrassent pas de réalisme. Du réalisme, il y en a partout, à la télévision, dans les journaux. Mais l’art n’a pas à être réaliste. Le cinéma s’impose par autre chose." :
http://www.youtube.com/watch?v=wJhZ1zTq7c4
Et les photos,bien sûr :







Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pollyanna
Master of Plumfield
avatar

Féminin Nombre de messages : 2484
Date d'inscription : 18/01/2007

MessageSujet: Re: Une vieille maitresse de Catherine Breillat.   Ven 18 Mai - 17:00

Objectivement, ce film a l'air très intéressant mais je le trouve trop... "sulfureux". Je ne suis pas prude (bon, c'est vrai que parfois je suis peut-être un peu "gnan-gnan" Laughing ) mais je raffole des histoires qui mettent du temps à se concrétiser, j'aime quand les personnages s'effleurent sans oser vraiment se toucher, un peu comme dans les romans de Jane Austen! Je trouve cela si romantique!
Et je n'aime pas du tout l'acteur qui tient le rôle principal (ou est-ce plutôt le personnage qu'il incarne que je n'aime pas), il a l'air pédant et si sûr de lui, il se sent irrésistible! (je préfère le genre mystérieux et digne comme Mr Darcy I love you )

Je pense vraiment que c'est un bon film mais de ce que j'en vois grâce à la bande-annonce, cela ne me touche pas.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lady Plum-Tea
Quadrille des homards
avatar

Féminin Nombre de messages : 2009
Date d'inscription : 10/03/2007

MessageSujet: Re: Une vieille maitresse de Catherine Breillat.   Ven 18 Mai - 17:13

Alors je suis entièrement d'accord avec toi quand tu parles des histoires qui prennent leur temps,ou l'on se touche sans jamais vraiment le faire,où l'on se frôle.C'est même,à mon humble avis,mille fois plus sensuel que deux corps nus ( qui est quelque chose de brut) ,pour la simple raison qu'on est dans l'etheré,les non -dits...ce n'est donc absolument pas une question de pruderie.
Pour en revenir à Une vieille maitresse,l'aspect qui m'a toujours plu et que la Vellini,que je qualifie de sorcière,en est un peu une : Ryno aime vraiment Hermengarde,mais c'est comme si cette femme lui avait jeté un sort,un sortilège pour qu'il s'attache definitivement à elle.Pour la vision que tu as eue du personnage,ce n'est peut-être qu'un effet de la BA,parcequ'il reste un personnage très pur dans son amour.Quant à Hermengarde,elle a un peu de Jane Austen en elle : sa froideur,son refus de pleurer devant les autres,est le reflet de sa noblesse,mais aussi du carcan social.La Vellini,elle,est un personnage qui refuse les codes,les dogmes,elle est animale...il faut également aimer le style d'Aurevilly,qui était un dandy,un esthète,avec toutes les notions que cela implique.
Enfin,il est évident que cela ne peut plaire à tout le monde.Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lady Plum-Tea
Quadrille des homards
avatar

Féminin Nombre de messages : 2009
Date d'inscription : 10/03/2007

MessageSujet: Re: Une vieille maitresse de Catherine Breillat.   Sam 19 Mai - 0:26

Les deux premières critiques ,en quelques mots,trouvées sur le net :

Les Cahiers du Cinéma - Arnaud Macé (Mai 2007)
Breillat adapte Barbey d'Aurevilly avec insolence. (... ) Elle a retrouvé la liberté de ton de ses années 1980 : cette mise en scène prosaïque, directe et franche, où le naturel des acteurs est souvent invité à faire violence à la discipline de l'adaptation.

Studio - Michel Rebichon (Juin 2007)
Dans une langue littéraire, elle dénoue l'écheveau des sentiments contradictoires qui lie ce trio infernal, fiévreusement interprété par Asia Argento, la maîtresse, panthère sensuelle et blessée, Roxanne Mesquida, l'épouse victime, et un nouveau venu, Fu'ad Ait Aattou, absolument remarquable, objet de leurs élans. Beau. Triste et fort.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pollyanna
Master of Plumfield
avatar

Féminin Nombre de messages : 2484
Date d'inscription : 18/01/2007

MessageSujet: Re: Une vieille maitresse de Catherine Breillat.   Sam 19 Mai - 9:11

Avec ce que tu me dis, j'ai quand même bien envie d'aller le voir ou plutôt de lire le roman!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Une vieille maitresse de Catherine Breillat.   

Revenir en haut Aller en bas
 
Une vieille maitresse de Catherine Breillat.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Catherine Breillat
» La Marquise des Ombres - Catherine Hermary-Vieille
» Catherine Hermary-Vieille
» [Hermany-Vieille, Catherine] Lord James
» ROMY de Catherine Hermary-Vieille

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pickwick Club :: LITTERATURE & XIXème SIECLE :: Le XIXème siècle :: Adaptations cinématographiques-
Sauter vers: